Egalité Femmes – Hommes. Lettre ouverte à la direction

Thales Services a été pointée du doigt par deux fois au sujet de l’égalité entre les Femmes et les Hommes en 2019 : une fois par son mauvais index de l’égalité et une autre fois par non respect des obligations de négociation en 2018.

Dans cette situation la CGT s’est adressée publiquement à la direction, ce qui a permis de débloquer la situation et de faire progresser le dossier de l’égalité professionnelle.

Origine

La DRH ayant traité les négociations sur l’égalité Femmes-Hommes avec mépris et désinvolture, l’entreprise pouvait se trouver face à des difficultés économiques.

La CGT a pris toutes ses responsabilités et s’est adressé à la direction pour trouver une solution … ce qui fut fait!

Suites de la lettre ouverte

La direction a proposé un PV de désaccord dans lequel elle s’engageait à

  • insérer dans le prochain avenant triennal des actions spécifiques sur la lutte contre le sexisme et les violences faites aux femmes
  • comparer pour l’année 2019 les écarts de rémunérations entre les femmes et les hommes de la société selon la méthode des nuages de points

Les négociations 2019 sont en cours. Elles seront d’autant plus productives, qu’elles s’appuieront sur les témoignages et interventions ds salarié.e.s de TS.

Lettre à la direction

Thales Services, le 5 mars 2019

Monsieur le Directeur,

Aujourd’hui, selon la DRH, l’entreprise Thales Services est menacée de ne plus accéder aux marchés publics du fait de l’attitude de la direction sur la question de l’égalité entre les femmes et les hommes.

En effet, les entreprises de plus de 50 salariés ont l’obligation de négocier un plan d’action sur l’égalité Femmes-Hommes et, si la négociation n’aboutit pas, de faire un plan unilatéral. En 2017 la négociation n’a pas abouti et la DRH a fait un plan d’actions unilatéral. En 2018 la négociation a été traitée avec désinvolture, la direction pensant qu’elle pourrait « s’en sortir » en prorogeant le plan unilatéral. C’est cela que la DIRECCTE vient à juste titre de sanctionner dans un courrier du 14 février dernier en vous demandant de régulariser la situation dans un délai de trois semaines courant jusqu’au 6 mars 2019.

Dans le même temps, les entreprises de plus de 1000 salariés ont l’obligation depuis le 1er mars 2019 de s’évaluer dans le domaine de l’égalité Femmes-Hommes à travers un indicateur officiel décliné en 5 points . Le résultat pour Thales Services a confirmé l’approche des organisations syndicales puisque notre entreprise, contrairement aux six autres concernées du groupe Thales, a recueilli un nombre de points insuffisant, ce qui l’obligera à un plan d’action particulier. D’après les informations fournies par la DRH, il y a 3 raisons à ce mauvais résultat :

  • En 2018, Thales Services n’a pas rempli ses obligations relatives aux congés de maternité
  • Il n’y a qu’une seule femme parmi les 10 plus hauts salaires de l’entreprise
  • Il existe des différences significatives sur les promotions.

La CGT formule des propositions pour sortir de la crise

La CGT souhaite discuter un plan de sortie de crise, dans l’intérêt de tous les salariés, hommes et femmes, un plan qui ne sacrifie ni l’égalité Femmes-Hommes, ni l’emploi, et dans le cadre d’un dialogue social sincère et loyal.

Une réunion de négociation sur le sujet est programmée le 7 mars prochain. Afin de pouvoir solder 2018 comme le demande la DIRECCTE, nous vous demandons de faire figurer dans le plan d’actions unilatéral des engagements clairs pour 2019 sur les sujets suivants :

Salaires et carrières.

Inscrire la négociation de la mise en œuvre de la méthode du nuage de points (méthode Clerc). Cette méthode reconnue permet de prendre en compte les différences d’évolution de carrières entre Hommes et Femmes. L’expert du CE qui a procédé à une première mise en œuvre a produit le graphique suivant qui montre bien les inégalités de salaires

Mixité.

Inscrire une négociation sur un plan d’actions spécifique issu d’une analyse approfondie du recrutement pour aller vers plus de mixité des emplois techniques d’une part, administratifs d’autre part.

Sexisme et violences.

L’entreprise ayant connu récemment plusieurs cas de harcèlement sexuel, inscrire la négociation d’un plan d’actions spécifique permettant de décourager les auteurs et de venir en aide aux victimes et aux témoins.

Nous espérons que vous saurez prendre les engagements à la hauteur de la situation. Bien qu’en désaccord avec vos pratiques de l’année passée sur ce sujet, la CGT est prête à signer le PV de désaccord de la négociation 2018 pour débloquer la situation de crise dans laquelle vous avez amené l’entreprise.

Nous vous rappelons que l’égalité entre les Femmes et les Hommes est un sujet auquel les salariés sont très attachés, particulièrement les jeunes. Sortir par le haut de cette crise serait leur adresser un signe positif en termes d’attractivité de l’entreprise.

Salutations respectueuses.

Les délégués syndicaux CGT de Thales Services

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *